Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for mai 2009

Le Barista avec qui je travaillais à Sydney m’a fait gouter un jour au « Soy Chai Latte ». Le lait de soja ne m’enthousiasmait pas trop mais je me suis tout de même laissé tenter! Quelle surprise, ce latte est délicieux, frais, on a la sensation de boire quelque chose de vraiment sain! Ma biotitude du moment m’a donné envie d’en faire. Malheureusement, pas moyen de mettre la main sur des sachets de thé chai, mais j’ai trouvé une recette maison que je vais m’empresser de tester. Chai Latte

CHAI LATTE FAIT MAISON

Il vous faut une casserole, 2 verres d’eau (environ 470 ml), 2 sachets de thé, 1 ou 2 pincées de gingembre en poudre, 1 ou 2 pincées de cardamome, 1 clou de girofle, 1 bâton de cannelle ou 1 ou 2 pincées en poudre, 250 g de sucre, 2 verres et demi de lait (environ 587 ml)

Mettez l’eau, les épices et les sachets de thé dans la casserole. Amenez à ébullition et laissez bouillir pendant 5 minutes. Ce n’est pas grave si les sachets de thé se déchirent, vous filtrerez après. Ajoutez ensuite le sucre, vous pouvez bien sûr diminuer la dose ou utiliser du « faux sucre ». Moi j’aime le mien bien sucré! Vous pouvez mettre du miel aussi à la place mais le goût ne sera pas exactement le même. Maintenant, ajoutez le lait et refaites bouillir le liquide. Attention, c’est très rapide, il ne faudrait pas que le latte se fasse la malle! Avant de boire votre latte, je vous conseille de le filtrer si vous ne voulez pas avoir de petits morceaux d’épices. C’est prêt !

Vous pouvez également ajouter au dessus de la mousse de lait, comme un cappuccino. Si vous n’avez pas de machine pour faire mousser le lait, battez du lait concentré non sucré au fouet électrique, en ayant mis au préalable le lait et les fouets au congélateur pendant environ 20 minutes. Vous allez voir, c’est magique!!!!  (super astuce trouvée ici)

Source : instructables

Publicités

Read Full Post »

Ce weekend end, j’ai passé ma matinée à fouiner sur le net à la recherche de techniques pour décorer les gâteaux . J’ai fini par tomber sur le site d »Elisa Strauss, une pâtissière installée aux États-Unis, qui réalise de vrais chefs d’œuvres. Bien sûr ce n’est pas la seule à faire ce genre de gâteaux, vous pouvez  jeter un coup d’œil ici ou , ces décorations au fondant ont l’air très fréquentes dans les pays anglophones. Et elles me font bien envie à moi aussi. Mais après mes aventures (ou plutôt mésaventures) me font dire que je ne suis pas encore prête à concurrencer Elisa !! Comme dirait ma mère, le jour où je saurais faire un gâteau de ce genre, alors je pourrais envisager ma reconversion et devenir pâtissière!!!

J’aurais peut être du attendre d’avoir le fameux sirop de glucose (apparemment ingrédient indispensable!!) Mais mon impatience a pris le dessus. J’ai trouvé une recette équivalente nécessitant uniquement du sucre glace, de la gélatine et du vinaigre blanc et je me suis mis au boulot…j’ai réussi à obtenir un semblant de fondant délicieusement parfumé …au vinaigre, évidemment ! 😦  j’ai rajouté un peu de maïzena en pensant que c’était l’ingrédient qu’il me manquait pour avoir un pastillage parfait, sauf que la pâte est devenu trop friable et à partir de là je n’ai rien pu en tirer, impossible de former ne serait-ce qu’une boule!!!! N’ayant rien à perdre, j’ai rajouté de l’huile mais sans succès. Tant pis, poubelle!  mais je prendrais ma revanche  bientôt!

ratage de pastillage

Read Full Post »

Pour vous mettre en appétit, j’inaugure ce blog avec une recette à la portée de tous, vous pourrez enfiler votre tablier juste l’avoir lue.

Eh oui! j’ai choisi une recette avec des ingrédients que tout le monde possède dans ses placards. Comment ça vous n’avez pas de cannelle, ni de vanille???!!!! Allez zou! allez jetez un coup d’œil sur ma liste de produits de base à avoir absolument dans sa cuisine (bientôt mis en ligne), un minimum d’investissement pour un max de recettes en tout genre pour sortir de la routine.

L’ingrédient clé du jour n’est autre que la célèbre BAGUETTE DE PAIN ! Y’a pas mieux que cette recette pour liquider son stock de baguettes achetées en grande surface qui se ramollissent ou durcissent dès le lendemain. Alors ne jetez plus vos bouts de  pain rassi, coupez les en petits morceaux, mettez-les dans un bol, et suivez le reste de la recette :

Petit Muffin au pain


PETIT MUFFINS AU PAIN TROP DUR !

Il vous faudra environ 200 g de pain rassi, 80 g de beurre fondu qui a refroidi, 100 g de sucre, 45 g de farine, 1 grosse cuillère à soupe de cannelle en poudre, 1 gousse de vanille ou 1 cuillère à café d’extrait de vanille liquide, 50 cl de lait réchauffé, 4 œufs, 1/2 cuillère à café de levure chimique, du zeste de citron, une pincée de sel, 2 à 3 cuillères à soupe de raisins secs à réhydrater dans un peu de rhum ambré et une pomme (facultatif)

Vous prenez le bol contenant le pain rassi coupé en morceaux et vous versez le lait chaud par dessus. Vous pouvez préparer le reste des ingrédients et préchauffer le four à 180 degré en attendant que ça s’imbibe bien, en remuant de temps en temps. Vous ajoutez ensuite la farine, la pincée de sel, le zeste de citron, la cannelle, les grains de vanille que vous raclerez de la gousse, le sucre, les oeufs (battus auparavant = plus facile à incorporer!), le beurre fondu et refroidi et enfin la levure. On mélange bien tout ça à la cuillère en bois. Ah! j’allais oublier la pomme, si vous voulez la mettre, c’est maintenant après l’avoir épluchée, et coupée en petits morceaux. Beurrez légèrement le moule à muffins (moi j’étale le reste du beurre fondu au pinceau, pas besoin de trop en mettre comme j’utilise un moule en silicone). Versez la pâte presqu’à ras bord et hop, direction le four pendant 25 à 30 minutes à 220 degré celsius mais n’hésitez pas à vérifier leur cuisson si vous pensez que c’est bon. La bonne vieille méthode du couteau qui ressort sec est toujours plus efficace qu’une durée approximative conseillée. Attendez un peu que les muffins refroidissent et ensuite il ne reste plus qu’à les dévorer!

source : Joy of baking

N’oubliez pas que le pain dur ça sert aussi à faire du pain perdu, de la chapelure, des croutons, des bruschettas… sans oublier à nourrir nos amis les bêtes. 🙂

Read Full Post »