Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for 11 septembre 2009

Après mon échec cuisant de la dernière fois,  je n’allais tout de même pas abandonner l’idée de décorer mes gâteaux de fondant et de pastillage. J’ai fait pas mal de recherches sur le net, j’ai regardé plein de vidéos et j’ai décidé pour mon deuxième essai de tester la recette d’un FONDANT AU MARSHMALLOWS. En plus, ça sera plus facile maintenant que j’ai un robot Kenwood Prospéro (Super cadeau d’anniversaire, merci les parents!)fondant au chamallow

Voilà la recette  que j’ai utilisé :

225g de chamallows (blanc c’est mieux, j’en ai pris des blancs et roses, ma pâte est donc rose), 510g de sucre, 30 ml d’eau, 7 ml de d’extrait d’amande liquide (que vous pouvez remplacer par de la vanille ou autre), de la végétaline pour graisser tous vos ustensiles et éviter que ça colle de trop.

On a besoin un bol allant au micro-ondes pour faire fondre les chamallows, une spatule, un mixer Kitchen Aid / Kenwood…avec le crochet à pâte. On enduit tout ça de végétaline.

On se lave bien les mains et on met les chamallows dans le bol avec l’eau. On fait fondre au micro-ondes pendant 30 à 60 secondes, puissance maxi. Si vous voulez colorer la pâte, vous pouvez le faire maintenant en sachant que le sucre va éclaircir la couleur – vous pourrez toujour rajouter les colorants à la fin. Donc, on mélange les chamallows avec la spatule. C’est là qu’intervient le Kenwood. Dans le bol (végétaliné) du robot, on met les 3/4 de sucre glace environ, les chamallows fondus et , si vous le voulez, l’amande liquide et un ptit peu d’eau (15ml). N’oubliez pas de couvrir car le sucre glace a cette tendance à voler partout. On mélange à basse vitesse quelques instants et on augmente la vitesse. On peut s’arrêter quand la pâte forme une belle boule, si elle est ferme et ne colle pas aux doigts on peut la sortir, sinon on remet un peu de sucre glace et on mélange, on renouvelle l’opération tant que la boule n’est pas ferme et ne colle plus. Apparemment, l’ajout de sucre dépend des chamallows qu’on utilise, alors pas de souci si vous n’utilisez pas tout le sucre. [Dans mon cas, j’ai du mettre tout le sucre, j’avais même envie d’en rajouter, mais après l’étape frigo la pâte est plutôt bien.]

Maintenant que la pâte a l’air bien, on peut la mettre sur le plan de travail sur lequel on a étalé de la végétaline (n’oubliez pas de le désinfecter, ni de vous mettre de la végétaline sur les mains, je vous conseille même d’en garder un bon bout près de vous parce que ça va coller!) L’étape du pétrissage est la plus longue, c’est dur de vous expliquer comment faire*, on aplatit la pâte, on soulève la partie en haut et on la rabat vers le bas, et on continue comme ça dans tous les sens pendant une bonne dizaine de minutes. Vous pouvez rajouter un peu de colorant aussi à ce moment. Une fois qu’on est satisfait du résultat, on l’emballe dans du papier sulfurisé, on laisse reposer quelques heures dans le frigo pour plus de fermeté. ET VOILA…

Mon verdict: une pâte rose claire qui sent bon le chamallow, on dirait de la pâte à modeler en un peu moins ferme.  Mon fondant est nickel pour recouvrir les gâteaux, pas trop sucré si on l’étale en fine couche. Par contre pour ce qui est de modeler des personnages, des fleurs etc, il faudrait qu’elle soit beaucoup plus ferme, avec plus de tenue. Pour résumer, vous pouvez essayer cette recette pour recouvrir vos gâteaux, ce n’est que la première que je teste donc je ne peux pas vous certifier que c’est la meilleure, en tout cas c’est beaucoup mieux que la recette précédente! C’est encourageant!! et n’hésitez pas à me faire partager VOS expériences, VOS recettes de pastillage…

La semaine prochaine, je vous explique ce que j’ai fait avec la pâte !  Petit aperçu juste en dessous…

muffins à l'avoine recouvert de fondant chamallow muffins à la framboise au fondant

Publicités

Read Full Post »