Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Dessert’ Category

Je continue mes expérimentations avec mon restant de pastillage, d’où une rose bleue. J’ai commencé par faire une base en forme d’oeuf que j’ai laissé sécher une journée, j’ai fixé le centre de la rose, et après avoir laissé sécher cette partie quelques heures j’ai rajouté deux autres pétales hier.Et ce matin, je l’ai terminé. Voilà le résultat…

Vous en pensez quoi??

Je pense qu’il faut vraiment que j’investisse dans des ustensiles de modelage. Pour l’instant, mes seuls outils sont mes mains, un rouleau à patisserie, des cuillères pour faire des formes de pétales et me servir de « pochoir » et mon couteau pour couper la pâte. Du coup, ça prend un temps fou. Le pastillage chamallow est bien pour recouvrir les gateaux, mais c’est moins pratique pour faire des modelages, ma pâte est trop molle, colle, se déchire, prend plus de temps à sécher. Bref, je me mets à la recherche de sites internet qui vendent tout ce dont j’ai besoin!

Publicités

Read Full Post »

Je viens de tomber sur un concours de cuisine. Le thème : dînette entre amis.

Lorsque j’entends « dînette », mon esprit s’égare et retombe en enfance. Je me rappelle avoir reproduit des dizaines de fois la scène du « joyeux non-anniversaire » du dessin animé d’Alice aux pays des Merveilles lorsque j’étais gamine. Je cuisinais un gâteau avec ma mère et j’invitais mes copines (et mes poupées!) pour fêter nos non-anniversaires autour d’une table remplie de vaisselle en plastique, de théière et de tasses à thé remplies d’eau!

C’est bien sûr ce souvenir d’enfance qui m’a inspiré ces petits cupcakes renversés qui ne demandent qu’à être mangés!

UPDATE : YEAH ! J’ai gagné un lot grâce à cette recette savoureuse! Une superbe cocotte Staub qui fera des merveilles dans ma cuisine! Merci au magazine Avantages 🙂

Cupcakes pistache-framboise, inspirée d’une recette de Sprinkle Cupcake.

 

110g de beurre mou, 225g de sucre, 1 gros oeuf, 2 blancs d’oeufs, 170g de farine, 1/2 paquet de levure chimique, environ 1/2 cuillère à café de sel, 60 ml de lait, 1 petit verre de framboises, 1 grosse cuillère à soupe de pâte de pistache.

Préchauffez le four à 180˚C (th.6). Mettez dans un bol tous les ingrédients secs : farine, levure, sel. Dans un autre bol, bien mélangez le beurre avec le sucre jusqu’à obtenir un mélange crémeux. Ajoutez alors un oeuf entier et deux blancs d’oeufs et la pâte de pistache. Mélangez. Ajoutez la moitié du bol des ingrédients secs. Bien mélangez. Ajoutez alors le lait et les framboises. Incorporez-les dans la pâte. Ajoutez enfin le reste des ingrédients secs et …mélangez une dernière fois pour avoir une pâte homogène. (tout est dans le mélange! c’est plus facile si vous glissez tous ces ingrédients dans le bol d’un robot patissier!) Remplissez vos moules à cupcakes avec une à deux cuillères à glace de pâte. (la cuillère à glace permet d’avoir la même quantité de pâte dans les moules pour une cuisson homogène) Laissez cuire une vingtaine de minutes. Laissez refroidir sur une grille froide et démoulez.

Vous pouvez les décorer comme vous voulez, avec un glaçage chocolat, un peu de chantilly, de la crème au beurre, j’ai opté pour une pâte à sucre faite avec des chamallows (voir ici) auquel j’ai rajouté une goutte de colorant bleu et j’ai écrit « eat me » (mange moi) avec du chocolat noir. La fleur se mange aussi, elle est faite également avec de la pâte à sucre chamallow.

Verdict : ces cupcakes sont délicieux, je n’arrive pas encore à obtenir des cupcakes qui ne gonflent pas comme des muffins mais je vais bosser là dessus! Ils ne sont pas trop sucrés donc ils se marient parfaitement avec la pâte à sucre. Je pense que je les ferai la prochaine fois avec un peu moins de beurre, un peu plus de pistache et de framboises pour avoir encore plus de goût.

Read Full Post »

Certains aiment les cookies bien croustillants comme ceux qu’on peut acheter dans les grandes surfaces. Depuis mon séjour aux Etats Unis, j’adore ceux qui sont plus moelleux, les  »chewy cookies » comme on les appelle là-bas. Malheureusement, j’ai perdu la fameuse recette de ma mère d’accueil. Cette recette n’a rien de secret, c’était celle notée au dos des paquets de pépites de chocolat Nestlé – si jamais quelqu’un la connaît qu’il me fasse signe 🙂 –

En attendant  j’ai adapté une recette trouvée sur  AllRecipes.com en espérant qu’elle s’en approche.

J’ai utilisé les cuillères à mesure américaines, je vous ai mis entre parenthèses les équivalences trouvées sur ce site http://www.recipegoldmine.com/kitchart/kitchart2.html

cookies sous le soleil

2 cups de farine (220g)

1/2 teaspoon de levure chimique (2g)

1/4 teaspoon de sel (je diminuerai la dose la prochaine fois, je les ai trouvé un peu trop salé)(3 pincées de sel)

3/4 cup de beurre fondu (170g)

1 cup de sucre roux (200g)

1/2 cup de sucre blanc (115g)

1/2 tablespoon d’extrait d’amande (1/2 cuillère à café)

1 oeuf

1 jaune d’oeuf

2 cups de pépites de chocolat (j’ai fait un mélange de chocolat noir, blanc et au caramel)

chewy cookies

Préchauffer votre four à 165°C (th 5/6.). Mélanger la farine, la levure et le sel dans un bol et mettre de côté. Dans un autre bol, mélanger le beurre fondu, le sucre brun et blanc jusqu’à obtention d’un mélange crémeux. Ajouter l’extrait d’amande, l’oeuf entier et un jaune d’oeuf et bien mélanger. Mettre le mélange du premier bol (farine, levure, sel) dans le mélange crémeux et  mélanger encore.Avec une cuillère à bois, incorporer les pépites de chocolat.

Former de petites boules ou plus grosses selon la taille des cookies voulue, sur une feuille de papier sulfurisé beurré, ou un tapis de cuisson en silicone pour éviter l’ajout de matière grasse. Penser à séparer les cookies parce qu’ils vont grossir!! (sinon vous vous retrouverez avec un cookie géant! ce qui n’est pas si mal non plus!) Pour former des boules régulières j’utilise les cuillères à mesure, pour des gros cookies, la cuillère à glace!

Faire cuire pendant 10 à 12 minutes pour les petits cookies, rajouter 5 minutes de cuisson pour les plus gros, ou jusqu’à ce que les bords commencent à brunir. Si vos cookies sont moelleux et ne vous semblent pas cuits, ne vous inquiétez pas, ils vont durcir à l’air et resteront moelleux à l’intérieur.

cookies box

Read Full Post »

oui…mais parfois je ne peux m’en empêcher !!

Par exemple, aujourd’hui quand j’ai vu ma fournée de macarons étalés sur la table,  une envie de décorer, peindre ces macarons, mais pas vraiment le temps. Alors juste pour tester l’effet du colorant sur la coque des macarons, j’ai dessiné des croix, des ronds, et ça s’est finit en morpion avec mon frère ! Une pause goûter qui sort de l’ordinaire avec des  macarons fourrés tout simplement de nutella, beurre de cacahouètes et de confiture de myrtilles.

Macarpion

macarons morpionmacaron croc

Read Full Post »

Le suspense a assez duré. Je vous dévoile enfin ce que j’avais fait avec mon deuxième essai de pastillage.

Un simple gateau yaourt recouvert de cette fameuse pâte à marshmallow rose. J’ai ensuite teinté en bleu une petite portion de pâte pour essayer d’en faire une figurine.  Voilà ce que ça donne…

1er gateau recouvert de pastillage

l'abeille en pastillage

C’est vrai que mon abeille ressemble plus à un poisson! Ça serait sûrement mieux avec un pastillage de couleur jaune et noire, je me suis contentée de voir s’il était possible de modeler avec cette pâte. Je pense qu’une pâte à fondant serait mieux adaptée car ici le résultat reste assez mou, ne durcit pas. On peut la modeler bien sûr mais il suffit d’un faux mouvement et vous vous retrouverez avec une abeille toute aplatie… Sinon, le gâteau était bon. Ne le sucrez pas trop , contentez-vous d’une génoise ou gâteau yaourt neutre, au risque de faire une overdose de sucre!!!

Et vous, avez-vous tenté le pastillage?

Read Full Post »

Après mon échec cuisant de la dernière fois,  je n’allais tout de même pas abandonner l’idée de décorer mes gâteaux de fondant et de pastillage. J’ai fait pas mal de recherches sur le net, j’ai regardé plein de vidéos et j’ai décidé pour mon deuxième essai de tester la recette d’un FONDANT AU MARSHMALLOWS. En plus, ça sera plus facile maintenant que j’ai un robot Kenwood Prospéro (Super cadeau d’anniversaire, merci les parents!)fondant au chamallow

Voilà la recette  que j’ai utilisé :

225g de chamallows (blanc c’est mieux, j’en ai pris des blancs et roses, ma pâte est donc rose), 510g de sucre, 30 ml d’eau, 7 ml de d’extrait d’amande liquide (que vous pouvez remplacer par de la vanille ou autre), de la végétaline pour graisser tous vos ustensiles et éviter que ça colle de trop.

On a besoin un bol allant au micro-ondes pour faire fondre les chamallows, une spatule, un mixer Kitchen Aid / Kenwood…avec le crochet à pâte. On enduit tout ça de végétaline.

On se lave bien les mains et on met les chamallows dans le bol avec l’eau. On fait fondre au micro-ondes pendant 30 à 60 secondes, puissance maxi. Si vous voulez colorer la pâte, vous pouvez le faire maintenant en sachant que le sucre va éclaircir la couleur – vous pourrez toujour rajouter les colorants à la fin. Donc, on mélange les chamallows avec la spatule. C’est là qu’intervient le Kenwood. Dans le bol (végétaliné) du robot, on met les 3/4 de sucre glace environ, les chamallows fondus et , si vous le voulez, l’amande liquide et un ptit peu d’eau (15ml). N’oubliez pas de couvrir car le sucre glace a cette tendance à voler partout. On mélange à basse vitesse quelques instants et on augmente la vitesse. On peut s’arrêter quand la pâte forme une belle boule, si elle est ferme et ne colle pas aux doigts on peut la sortir, sinon on remet un peu de sucre glace et on mélange, on renouvelle l’opération tant que la boule n’est pas ferme et ne colle plus. Apparemment, l’ajout de sucre dépend des chamallows qu’on utilise, alors pas de souci si vous n’utilisez pas tout le sucre. [Dans mon cas, j’ai du mettre tout le sucre, j’avais même envie d’en rajouter, mais après l’étape frigo la pâte est plutôt bien.]

Maintenant que la pâte a l’air bien, on peut la mettre sur le plan de travail sur lequel on a étalé de la végétaline (n’oubliez pas de le désinfecter, ni de vous mettre de la végétaline sur les mains, je vous conseille même d’en garder un bon bout près de vous parce que ça va coller!) L’étape du pétrissage est la plus longue, c’est dur de vous expliquer comment faire*, on aplatit la pâte, on soulève la partie en haut et on la rabat vers le bas, et on continue comme ça dans tous les sens pendant une bonne dizaine de minutes. Vous pouvez rajouter un peu de colorant aussi à ce moment. Une fois qu’on est satisfait du résultat, on l’emballe dans du papier sulfurisé, on laisse reposer quelques heures dans le frigo pour plus de fermeté. ET VOILA…

Mon verdict: une pâte rose claire qui sent bon le chamallow, on dirait de la pâte à modeler en un peu moins ferme.  Mon fondant est nickel pour recouvrir les gâteaux, pas trop sucré si on l’étale en fine couche. Par contre pour ce qui est de modeler des personnages, des fleurs etc, il faudrait qu’elle soit beaucoup plus ferme, avec plus de tenue. Pour résumer, vous pouvez essayer cette recette pour recouvrir vos gâteaux, ce n’est que la première que je teste donc je ne peux pas vous certifier que c’est la meilleure, en tout cas c’est beaucoup mieux que la recette précédente! C’est encourageant!! et n’hésitez pas à me faire partager VOS expériences, VOS recettes de pastillage…

La semaine prochaine, je vous explique ce que j’ai fait avec la pâte !  Petit aperçu juste en dessous…

muffins à l'avoine recouvert de fondant chamallow muffins à la framboise au fondant

Read Full Post »

Récemment,  j’ai enfin fait l’acquisition d’un moule à madeleines en silicone, acheté pas trop cher au supermarché. J’avais un peu peur du résultat mais en fait mon gouter était très réussi !

madeleines

J’ai commencé par une recette classique – les MADELEINES À LA VANILLE pour tester les moules avant d’expérimenter toute sorte de madeleine sucrée / salée.

Voici la recette pour une quinzaine de madeleines:

3 œufs, 120g de farine, 120g de beurre fondu, 100g de sucre, 1/2 paquet de levure chimique et l’arôme de votre choix- ici j’ai donc choisi 1 bonne cuillère à soupe de vanille liquide.

D’abord, très important, il faut préchauffer le four à 220 degrés pendant au moins 20 minutes.

Ensuite dans un saladier, vous fouettez le sucre avec les œufs. Vous ajoutez le beurre fondu et la vanille liquide. Vous mélangez bien le tout. Vous ajoutez la farine et la levure que vous tamiserez et vous mélangez encore. Maintenant vous pouvez vous détendre, vous faire belle, faire la vaisselle parce que la pâte doit reposer  pendant 2 heures au moins au frigo. C’est le choc thermique entre la chaleur du four et la fraîcheur de la pâte qui va former les bosses des madeleines.

J’utilise des moules en silicone donc je ne les graisse pas. Mais vous pouvez toujours mettre un peu de beurre! Vous remplissez les moules à moitié de pâte et vous enfournez pour 4 à 5 minutes à 220 degrés. Restez près du four pour surveiller la formation de la bosse. Dès que ça commence, baissez la température à 200 degrés et laissez cuire encore 4 à 5 minutes. À présent, vous devriez voir la fameuse bosse. Dès que les madeleines sont dorées, sortez-les du four, laissez-les tiédir puis démoulez. S’il vous reste de la pâte, recommencez l’opération sans oublier d’attendre que la température du four remonte à 220 degrés.

PS: j’étais trop pressée, résultat pas de belles bosses pour moi cette fois ci… 😦


Read Full Post »

Older Posts »